Pourquoi les femmes doivent-elles s’intéresser plus à leurs finances ?

En cette époque où les féministes sont particulièrement virulentes, on peut être étonné de constater que la plupart des femmes n’ont seulement ne gèrent pas bien leurs finances mais en plus, quand elles sont en couple, s’en désintéressent.

Depuis la nuit des temps, c’est l’homme qui décide des placements financiers et des dépenses.

Comme dans ce passage de Downtown Abbey où Monsieur, bien qu’aillant épouser Madame pour son argent, avait fait un mauvais placement et tout perdu (l’argent de Madame).

Pour les femmes, le droit d’ouvrir un compte bancaire et de travailler sans l’accord d’un père ou d’un mari ne date que de 1965 ! Ce n’est qu’en 1967 qu’elles sont autorisées à entrer à la bourse pour spéculer. Et le statut de chef de famille qui dit que c’est monsieur qui tient les cordons de la bourse, n’est lui supprimé qu’en 1970.

Quand mes parents se sont mariés, ils ont dû signer chez le notaire une procuration pour que ma mère puisse gérer les affaires de la famille en l’absence de mon père. Aberrant non ?

Cela peut vous paraître lointain mais en termes d’histoire et surtout d’éducation des femmes, c’était hier. On n’a jamais pris le temps depuis d’éduquer les femmes à l’argent. Ça reste une affaire d’hommes.

Par exemple, les SCPI sont gérées par des entreprises mandatées mais surveillées par un comité d’investisseurs élus chaque année par les propriétaires de SCPI. Eh bien, dans les SCPI que je possède, à chaque élection, seuls des hommes se présentent !

Je pense que nous sommes encore aujourd’hui les héritières de cette époque.

Les femmes n’aiment pas l’argent, ne demande pas d’augmentation, pense que l’argent est sale ou malhonnête et ne pense pas le placer pour qu’il fasse des petits. On laisse ça aux hommes.  

Chaque femme devrait être aujourd’hui responsable de sa propre indépendance financière. Cela ne veut pas dire que les femmes, par exemple quand elles ont des enfants, doivent à tous prix travailler. On peut très bien faire attention à son indépendance financière au sein d’un couple. L’égalité au sein du couple devrait se faire non seulement sur le partage des tâches ménagères mais aussi sur le partage des compétences financières et tout simplement le partage des ressources.

Alors les filles, si quand vous demander à vos mères « Comment ça marche l’assurance vie ? » et qu’elles vous répondent « vois ça avec ton père », c’est qu’il est temps de vous penchez sur le sujet. Milliflora est là pour ça !

A Lire sur Milliflora:

Comprendre l’assurance-vie

Se constituer un patrimoine au fils des ans

Indépendance financière: conseils aux jeunes

Leave a Comment

EBOOK GRATUIT !

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez "Sur quoi j'économise?"

Des solutions simples pour économiser tous les jours