A quelles aides sociales ai-je droit ?

Les aides sociales sont nombreuses et pour les obtenir il faut souvent en faire la demande. Mais on ne connait pas toujours leur existence et on pense parfois qu’on n’y a pas droit. Toutes les aides ne dépendent pas de vos revenus. Par exemple des aides pour les étudiants qui partent à l’étranger pour un stage ou autre sont accessibles à tous si on respecte correctement la procédure d’obtention et si l’organisme de formation joue le jeu.

Comment savoir à quelles aides sociales ont a le droit et comment en faire la demande ?

La première démarche à effectuer est d’aller sur le simulateur de l’état.

Si ne savez pas comment vous connecter demander de l’aide à un proche ou bien CCASS de votre commune. Les services sociaux de votre commune sont là pour vous aider.

Au-delà des allocations les plus connues telles que l’allocation logement ou le RSA, il existe de nombreuses aides pour les familles et les personnes qui ont de petits revenus. Renseignez-vous dès maintenant si votre situation familiale ou professionnelle a évolué, vous aurez peut être accès à des aides.

Les allocations pour les familles

Dès l’annonce de la grossesse de madame ou de l’arrivée prochaine d’un enfant dans la famille, renseignez-vous sur les différentes aides. Ces aides pourraient modifier l’organisation de votre vie par exemple en passant plus de temps avec votre enfant.

Les Allocations familiales

Les plus connues des allocations pour les familles, les allocations familiales sont gérées par la CAF (Caisse d’Allocations Familiales) et les caisses de mutualité sociale agricole (MSA). Vous y avez droit dès le deuxième enfant. Renseignez-vous auprès de la CAF de votre département pour connaitre le montant de cette allocation et en faire la demande. Le montant varie en fonction de vos revenus et du nombre d’enfants.

Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje)

En cas de naissance ou adoption, vous pouvez bénéficier de la Paje (prestation d’accueil du jeune enfant). La Paje comprend 4 aides : la prime à la naissance ou la prime à l’adoption, l’allocation de base, la prestation partagée d’éducation de l’enfant et le complément de libre choix du mode de garde.

A Lire  6 emplois salariés en travail à domicile

– la prime à la naissance : versée une seule fois au cours du 7ème mois de grossesse.

– la prime à l’adoption : versée une seul fois pour chaque enfant adopté au moment de l’arrivée au foyer.

– l’allocation de base : versée à partir du mois suivant la naissance ou l’arrivée de l’enfant au foyer jusqu’au mois précédent son 3ème anniversaire. En cas d’adoption, elle est versée pendant 12 mois minimum dans la limite du 20e anniversaire de l’enfant.

– la prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) : la durée dépend du nombre d’enfants et de votre situation familiale (en couple ou célibataire).

– le complément de libre choix du mode de garde (Cmg) : est versé jusqu’aux 6 ans de l’enfant si vous le faites garder par un salarié assistant maternel agréé ou garde à domicile, une association ou une entreprise de garde à domicile ou une micro-crèche.

Allocation de rentrée scolaire (ARS)

L’Ars est versée sous conditions de ressources aux familles ayant des enfants de 6 à 18 ans scolarisés, en apprentissage ou pris en charge dans un établissement d’accueil spécialisé. Elle permet de vous aider à assumer le coût de la rentrée scolaire. L’Ars est cumulable avec les bourses scolaires, versées sous conditions de ressoudes au collège et au lycée.

Le complément familial

Versé sous conditions de ressources aux familles ayant au moins trois enfants à charge de plus de 3 ans et de moins de 21 ans. Le montant du complément familial varie uniquement en fonction des ressources du foyer.

L’allocation de soutien familial 

L’Asf est versée pour élever un enfant privé de l’aide de l’un ou de ses deux parents. 
Elle peut aussi être versée si la pension alimentaire pour vos enfants est en cours de fixation, a été fixée à un faible montant ou n’est pas versée.

A Lire  Comparatif des banques en ligne: laquelle choisir?

Vous pouvez bénéficier de l’Asf si : 

  • l’autre parent est décédé ou n’a pas reconnu votre enfant ; 
  • aucune pension alimentaire n’a été fixée à la charge de l’autre parent ; 
  • l’autre parent est dans l’impossibilité de payer une pension alimentaire ; 
  • une pension alimentaire d’un montant inférieur à 118,20 € a été fixée et est payée par l’autre parent ; 
  • la pension alimentaire fixée n’est pas payée, ou seulement en partie, par l’autre parent.

L’allocation journalière de présence parentale 

L’allocation journalière de présence parentale (Ajpp) peut vous être versée pour vous occuper de votre enfant gravement malade, accidenté ou handicapé.

Les aides pour les loisirs

Les loisirs et le temps libre des enfants, des jeunes et des familles : les Caf subventionnent les accueils de loisirs sans hébergement (Alsh) et les accueils de jeunes en dehors du temps scolaire et pendant les vacances. Pour favoriser l’accès aux loisirs, ainsi que le départ en vacances de tous les enfants et adolescents, la plupart des Caf accordent notamment des aides financières aux familles (bons loisirs, bons vacances…) ou à des structures conventionnées. Les aides sont gérées soit par les Caf elles-mêmes, soit par Vacaf.

L’aide au Bafa (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) : 

les Caf proposent une aide financière une fois les 3 étapes du Bafa accomplies (aide qui peut être majorée pour les approfondissements petite enfance). Certaines Caf complètent cette aide pour réduire en partie les frais de formation du Bafa voire du Bafd (brevet d’aptitude aux fonctions de directeur). Ces diplômes permettent d’encadrer des enfants et adolescents dans les accueils de loisirs et des séjours de vacances. 

Pour vous renseigner sur le Bafa et vous inscrire : BAFA-BAFD

Pour obtenir l’aide nationale Bafa de la Caf : Formulaire de demande Caf

Dans tous les cas, quelle que soit votre situation faites régulièrement un point auprès de votre CAF.

Les aides aux transports

Aide au permis de conduire

Il existe plusieurs aides au permis de conduire en fonction de votre situation et de là où vous habitez.

A Lire  Une mini épargne de précaution sur le compte courant

Pôle emploi propose une aide si le fait de ne pas avoir votre permis est un frein pour trouver un emploi.

De nombreuses régions, département ou commune propose aussi des aides financières en particulier pour les moins de 25 ans. Renseignez-vous directement auprès de votre mairie, région ou département.

Les aides au logement

L’aide personnalisée au logement (APL)

L’aide au logement est versée à tous les étudiants.  Pour les autres personnes, cela dépend de vos revenus.

Renseignez-vous également sur la garantie visale qui peut vous aider à garantir votre logement et rassurer un propriétaire.

La prime de déménagement


La prime de déménagement s’adresse aux familles nombreuses qui déménagent quand leur foyer s’agrandit, sous certaines conditions.

Les aides pour les travailleurs

La Prime d’activité 

Vous pouvez bénéficier de la Prime d’activité, sous conditions de ressources, si vous avez une activité professionnelle (salariée ou indépendante) ou si vous êtes indemnisé au titre du chômage partiel ou technique et que vos ressources sont modestes. 

Le revenu de solidarité active (RSA)

Le Rsa vous assure, si vous êtes démuni ou que vos ressources sont faibles, un revenu minimum. Le RSA est versé aux personnes de plus de 25 ans. Pour l’obtenir, vous devez avoir déjà fait la demande de toutes les autres aides auxquelles vous avez droit. Un accompagnement personnalisé est proposé aux personnes percevant le RSA afin de les aider à de réinsérer dans le monde professionnel et trouver un emploi.

Après 55 ans vous percevrez le Revenu de solidarité, une allocation de remplacement qui peut vous être versée jusqu’au moment de la retraite si vous avez entre 55 et 65 ans.

Conclusion

Il existe encore d’autres aides surtout si vous êtes en difficultés après un divorce, une perte d’emploi ou une maladie. Les services sociaux de votre mairie sont là pour vous aider.

Commencez par vous rendre sur le site https://www.mesdroitssociaux.gouv.fr/accueil/vos-droits

Leave a Comment