7 raisons pour lesquelles l’air intérieur n’est pas aussi pur que vous le pensez

Des températures clémentes et le soleil nous invitent à lever les stores et à ouvrir grand nos fenêtres. Mais le beau temps n’est pas la seule raison de laisser entrer l’air frais. Même les maisons les plus propres peuvent avoir de l’air intérieur pollué. Les polluants de l’air comme les fumées de cuisson, l’humidité et même le nettoyage avec des produits inadaptés rendent notre air moins pur que nous le souhaiterions.

1 – Cuisiner peut avoir un impact sur la qualité de l’air

Vous avez donc décidé de faire frire du poulet pour le dîner, mais si vous n’utilisez pas le ventilateur de la hotte pendant que vous cuisinez, vous pourriez introduire des fumées nocives dans votre cuisine. Bannissez la fumée et la graisse dans l’air en entrouvrant une fenêtre pour un air intérieur plus frais. Fermez les portes de la cuisine lorsque vous cuisinez pour éviter que les graisses ne se répandent dans tout le logement.

2 – Les produits de nettoyage

De nombreux sprays et nettoyants sont mélangés à des produits chimiques qui peuvent libérer des composés toxiques dans l’air sous forme de COV (composés organiques volatils). L’exposition à ces produits chimiques dangereux peut causer des maux de tête, des nausées ou d’autres maux. Quand ils s’associent avec d’autres composés déjà présents dans l’air ou venant des multiples produits que nous utilisons, nous ne connaissons absolument pas l’effet potentiellement néfaste pour la santé. C’est pourquoi, si vous utilisez des produits de nettoyage autre que du savon et du vinaigre, ouvrez les fenêtres lorsque vous faites le ménage.

A Lire  26 façons de se lancer dans le frugalisme et commencer à économiser pour de bon !

3 – Une humidité élevée peut provoquer la propagation de moisissures nocives

Un environnement humide est un facteur de pollution de l’air intérieur. Les conditions humides permettent aux acariens, à la moisissure de se reproduire et de se multiplier, tandis que l’excès d’humidité provoque également la libération de formaldéhyde dans l’air par les planchers de bois et les stratifiés. Ce gaz incolore peut provoquer une irritation des yeux, du nez et de la gorge.

Commencez par mesurer le taux d’humidité de votre logement puis, si nécessaire, investissez dans un déshumidificateur.

4 – Les assainisseurs d’air en aérosol

Bien sûr, vous voulez que votre maison sente le propre, mais de nombreux assainisseurs d’air et bougies parfumées contiennent des cancérogènes nocifs. Pour une maison à l’odeur naturellement fraîche, envisagez de passer à un pot-pourri fait maison parfumé aux huiles essentielles ou à des bougies naturelles et non parfumées.

5 – Les purificateurs d’air ne nettoient qu’une partie de l’air

Saviez-vous que vous avez besoin de plus d’un filtre à air pour purifier l’air domestique? La plupart des polluants intérieurs se répartissent en deux catégories : les particules nocives comme la fumée, le pollen, la poussière, la fumée de tabac et les matières gazeuses comme les vapeurs de peinture et les vapeurs des produits de nettoyage. Chaque type d’impureté répond à différents filtres. Le filtre HEPA a tendance à mieux fonctionner pour éliminer les particules, tandis que le filtre à charbon est nécessaire pour piéger les polluants gazeux.  Installez les deux pour une double protection.

A Lire: Comparatif de 5 purificateurs d’air

A Lire  Attestation responsabilité civile

Choisissez un purificateur d’air qui propose les deux. Si vous devez changer d’aspirateur, pensez aussi à en choisir un avec filtre HEPA.

6 – La literie : refuge des acariens

Les acariens se reproduisent au mieux dans l’environnement confortable d’un lit chaud, ce qui est une mauvaise nouvelle pour les personnes allergiques. La solution ? Lavez votre literie régulièrement  pour tuer les acariens. Passez l’aspirateur sur le matelas et aérez la chambre plusieurs heures avant de remettre des draps.

7 – Les maisons très isolées énergétiquement

Une maison hermétiquement isolée est idéale pour conserver la chaleur ou l’air frais et réduire les factures d’énergie toute l’année. Cependant, si la ventilation n’a pas été pensé dès la construction du bâtiment, une maison très bien isolée peut  souffrir d’un manque de circulation d’air, ce qui permet aux contaminants (comme les COV) de continuer à circuler dans l’air intérieur ou de stagner dans certaines pièces, provoquant des allergies et de l’inconfort.

7 raisons pour lesquelles l’air intérieur n’est pas aussi pur que vous le pensez

Leave a Comment