Méthode TERA – ETAPE 1

TERA : Travailler, Epargner, Retraite anticipée

C’est bien joli cette idée de l’indépendance financière mais concrètement par où commencer ? Peut-on du jour au lendemain ne plus consommer et épargner suffisamment pour investir et placer cet argent économisé ?

Sans tomber dans le frugalisme et se serrer la ceinture en mangeant moins et mal, TERA propose des solutions simples et efficaces tout en continuant à consommer normalement.

Le mieux est de commencer par de petites choses qui mises bout à bout mènent vers le contrôle de vos dépenses et de votre budget.

ETAPE 1 : Planifier les menus et vider les placards

Ou, dit plus simplement, comment faire pour ne pas acheter n’importe quoi quand on fait ses courses.

1 – Tout d’abord, NE PAS FAIRE LES COURSES LE VENTRE VIDE !

Si on a faim quand on fait ses courses, on achète forcément plus. On est tenté par les aliments sucrés, gras et déjà préparés. Ce n’est positif ni pour le portefeuille, ni pour la santé. Alors avant de faire les courses, prenez un petit déjeuner ou bien si vous sortez du bureau, mangez une pomme. La pomme est un merveilleux coupe faim et elle est bonne pour votre santé.

2 – Préparer soi-même ses repas

La préparation des repas ne prend pas forcément plus de temps que de réchauffer un plat congelé. Il suffit d’être un peu organisé et d’avoir prévu ses menus à l’avance. Préparer ses repas à partir de produits bruts est beaucoup plus économique que d’acheter des plats préparés.

3 – Faire des listes de courses

Quand on fait ses courses sans faire de liste précise, non seulement on oublie des produits dont on a réellement besoin mais on achète aussi des produits qui finiront leur vie au fond du placard puis à la poubelle ou bien sur nos hanches alors qu’on ne le souhaite pas.

Il faut donc faire des listes et s’y tenir.

Votre liste doit être complète pour être certain de ne pas repasser au supermarché parce qu’il manque un petit truc. Passer « vite fait » acheter le petit truc qui manque et c’est la garantie de faire des dépenses inutiles.

Mais, pour que la liste soit complète, il faut planifier les repas et faire des menus.

4 – Faire le planning de vos repas

Si vous avez décidé de planifier vos repas, commencez par prévoir quelques repas à partir des ingrédients oubliés depuis si longtemps dans vos placards.

Ces produits du fond du placard peuvent être des achats d’impulsion, des produits qui ont servi une fois ou qui étaient prévus pour une recette que vous n’avez jamais réalisée.

 

Chez moi, ce sont des haricots secs (oubliés car long à cuire), des lentilles corail (achetés pour faire une recette exotique), des farines de maïs ou de pois chiches (achetés pour faire des recettes végétariennes).

Regardez vos placards, retrouvez des recettes dans vos livres et planifiez des menus.

Vous pouvez préparer plusieurs repas à l’avance. Cela permet de gagner du temps et de prévoir des plats à cuisson lente qui sont faciles à réchauffer et peu chers.

La planification des repas permet aussi d’introduire des plats végétariens, plus sains et moins chers que la viande.

Résumé de l’étape 1 de la Méthode TERA:

– Des économies en faisant des listes de courses

– Des économies en mangeant ce qui est déjà là

– Des économies en planifiant ses repas

– Des économies en mangeant moins de viande

 

Et pour continuer:

Etape 2 : Etablir son budget de manière efficace

Etape 3 : Se fixer des objectifs de dépenses

 

TERA Budget Retraite anticipée

Leave a Comment