Comment établir un budget équilibré

Quel que soit son revenu, il est indispensable de suivre son budget et de savoir ce que l’on fait de son argent. Cela demande des efforts mais évite de se retrouver  sans le sous ou carrément endetté.

Mieux qu’un budget équilibré, un budget positif

Faire un budget est assez simple :

La première étape consiste à faire une liste de toutes ses charges récurrentes. Celles qui reviennent chaque mois ou chaque année.

Cela se fait facilement dans un tableur. Examinez bien vos relevés bancaires pour n’oublier aucune charge.

Je fais mon budget sur un an afin d’y intégrer les éventuels gros achats comme une voiture ou bien de l’électroménager. Le budget annuel permet aussi de prévoir s’il reste assez pour les vacances.

Voici une liste de charges fixes courantes : (celles de ma famille)

électricité
eau
Fuel (chauffage)
Tel Fixe/internet/Portable
Assurances
Cotisation compte bancaire
Taxe habitation
Taxe Foncière
Impôt Revenu
Entretien Voiture
Activité Musique
Activité Sport
Supermarché/Alimentaire
Essence
Bus enfant 1
Cantine enfant 1
Cantine enfant 2
Don aux ONG
Spotify
Dépenses étudiant 1
Appart Etudiant
Pressing

Viennent ensuite les dépenses telles que les vêtements, le restaurant, la culture ou le mobilier. Je ne les appelle pas des charges mais des dépenses car il est facile d’agir sur ses dépenses là et de les réduire au maximum si nécessaire. Alors que la cantine ou le loyer sont généralement incompressibles.

Pour faire votre budget prévisionnel, calculez combien ce que vous avez dépensé l’année précédente dans ces postes de dépenses.

Enfin comparez vos dépenses totales (charges + dépenses) à vos revenus annuels.

Si vous êtes en déficit, votre liste de charges ainsi annuellement établie vous permet de prendre conscience où part votre argent. Cela permet aussi de repérer les postes sur lesquels on peut faire des économies.

Par exemple sur les charges indispensables, on peut économiser sur l’électricité, l’eau, les forfaits téléphoniques ou l’essence.

Le Budget Supermarché/Alimentation mérite à lui seul un examen détaillé car c’est souvent là que se nichent les achats d’impulsion sur des petits gâteaux sucrés ou apéritifs dont nous n’avons pas réellement besoin pour vivre.

Votre budget doit être réaliste et réalisable!

Ne supprimer pas du jour au lendemain le chocolat que vous aimez tant ou le coton de la salle de bain sans avoir d’alternative.

Réduisez peu à peu certaines dépenses ou réduisez d’un certain pourcentage. Par exemple, une seule tablette de chocolat par semaine au lieu de deux.

Faites une liste des produits remplaçables par des produits durables. Par exemple, des lingettes lavables au lieu du coton.

Si votre budget est déséquilibré, commencez par le rééquilibrer : revenus=dépenses.

Puis peu à peu, mettez de l’argent de côté. Mais fixez des objectifs réalistes !

Attention aux dépenses non mensualisées

Essayez de mensualiser toutes vos dépenses et de les faire partir du compte en début de mois. Si ce n’est pas possible, faites le vous-même en mettant cet argent sur un livret, automatiquement, chaque mois.

Suivi du budget

Un budget annuel est indispensable pour avoir une vue globale et se fixer des objectifs. Cela ne veut pas dire que vous pouvez tout oublier un fois ces comptes annuels établis. Non, on doit toujours avoir un œil sur ses comptes au moins une fois par mois et une fois par semaine si vous avez tendance à vous endettez.

Simplifiez le budget au maximum

Le budget pour être utile et facile à suivre ne doit pas aller trop dans le détail sinon c’est trop compliqué et on abandonne vite. Regroupez certaines dépenses dans une seule catégorie. Utilisez un tableur plutôt qu’une appli sur le téléphone ( vous perdez assez de temps comme ça sur cet écran-là) pour pouvoir bien adapter vos catégories de dépenses à votre mode de vie.

Sortez le budget supermarché du budget global. 

Comment gérer les remboursements d’assurances ou les retours d’achat sur internet : il faut les gérer à part, les noter dans un carnet et les comptabiliser dans le budget à la fin du mois, du trimestre ou de l’année pour les dépenses de santé et à la fin du processus achat/retour pour les achats sur internet.

Le budget du travailleur indépendant débutant

Si vous êtes indépendant ou micro-entrepreneur et que vous débuter, veillez a bien calculer vos charges sociales et votre impôt sur le revenu. Mettez de côté au moins 50% de vos revenus bruts. Pour les revenus immobiliers également : n’oubliez pas les impôts fonciers, et l’éventuel changement de tranches d’imposition sur le revenu.

Voilà comment je m’y prends pour gérer le budget de la famille. N’hésitez pas à me laisser un petit mot  si vous pensez que ces petits conseils vous sont utiles.

CALCULATEUR DE BUDGET

Voici un lien qui vous mène vers un calculateur de budget en ligne. Un premier pas vers un budget équilibré mais je vous conseille fortement de faire votre propre budget car ce calculateur automatique ne couvre surement pas toutes vos dépenses.

Pour obtenir un calculateur plus complet mais qui reste simple sur Excel, inscrivez-vous à la Newsletter. Vous aurez alors accès aux fichiers que j’utilise pour mon propre budget.

Leave a Comment